Europe Identité
  • capitalisme et marxisme diveisent solidarité identitaire
  • je suis un homme blanc avant d'être un socialiste
  • 0 % raciste 100 % identité
  • VOULOIR la ou il y a une volonté il y a un chemin
  • heac est terra nosta ici c'est notre terre
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.
  • Rejoignez la résistance identitaire, Europe Identité sera présent là ou vous le ferez vivre.

"Camaradería"

 "La camaraderie" ? Cela veut dire foutre son poing et son orgueil dans la poche, car nos combats communs sont plus importants que nos destins individuels...

 

Camaradería camaraderie communion de pensée et d'action

 

 

ImprimerE-mail

Tyrannie européenne ?

Alexis_Tsipras_in_Moscow_4

Alexis Tsipras avait décidé de convoquer un référendum le 5 juillet, demandant au peuple souverain de trancher dans le différend qui l’oppose aux créanciers de la Grèce. Il avait pris cette décision devant les menaces, les pressions, et les ultimatums auxquels il avait été confronté durant les derniers jours de la négociation avec ce que l’on appelle la « Troïka », soit la Banque Centrale Européenne, la Commission Européenne et le Fond Monétaire International. Ce faisant, et dans un geste que l’on peut qualifier de « gaullien », il avait délibérément renvoyé au domaine politique une négociation que les partenaires de la « Troïka » voulaient maintenir dans le domaine technique et comptable. Ce geste a provoqué une réaction de l’Eurogroupe d’une extrême gravité. Nous sommes en présence d’un véritable abus de pouvoir qui a été commis ce 27 juin dans l’après-midi, quand l’Eurogroupe a décidé de tenir une réunion sans la Grèce. Ce qui se joue désormais n’est plus seulement la question du devenir économique de la Grèce. C’est la question de l’Union européenne, et de la tyrannie de la Commission et du Conseil, qui est ouvertement posée.

La déclaration d’Alexis Tsipras

Le texte de la déclaration faite par Alexis Tsipras dans la nuit du 26 au 27 juin sur la télévision d’État grecque (ERT), est de ce point de vue extrêmement clair :

« Après cinq mois de négociations, nos partenaires en sont venus à nous poser un ultimatum, ce qui contrevient aux principes de l’UE et sape la relance de la société et de l’économie grecque. Ces propositions violent absolument les acquis européens. Leur but est l’humiliation de tout un peuple, et elles manifestent avant tout l’obsession du FMI pour une politique d’extrême austérité. (…) Notre responsabilité dans l’affirmation de la démocratie et de la souveraineté nationale est historique en ce jour, et cette responsabilité nous oblige à répondre à l’ultimatum en nous fondant sur la volonté du peuple grec. J’ai proposé au conseil des ministres l’organisation d’un référendum, et cette proposition a été adoptée à l’unanimité »[1].

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Référendum : le Luxembourg dit «non» au droit de vote des étrangers

Face au suicide proposé par leurs élites, les Luxembourgeois refusent leur suicide : les immigrés qui pèsent 46 % de la population les auraient supplantés

Les électeurs luxembourgeois se sont massivement prononcés par référendum ce dimanche contre l'octroi du droit de vote aux étrangers, qui représentent 46% de la population, selon des résultats portant sur 91% des bureaux de vote, donnant le «non» à 77,98%.

Lire la suite

ImprimerE-mail

La Liste des Marques utilisant des produits Monsanto

La Liste des Marques à Éviter

Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution.

 

Comme ces sociétés sont peu connues en France, nous avons répertorié pour vous les marques qu’elles possèdent et qui sont vendues sur le marché français et européen.

Cliquez ici pour accéder à la version imprimable. Pratique quand on fait ses courses.

Comme vous pouvez le voir dans cette liste, un grand nombre de marques de notre quotidien et celui de nos enfants appartiennent à des sociétés utilisant les produits Monsanto.

Liste des Sociétés Utilisant des Produits Monsanto

Coca-Cola et ses sous-marques : Coca-cola, Coca-Cola Light (voir l’article sur les dangers du Coca), Cherry Coke, Minute Maid, Burn (boisson énergisante), Dr Pepper, Fanta.

coca-cola-rose-fluo

Cadbury qui possède les bonbons Carambar, Malabar, Régal’ad, ainsi que les chewing-gum Hollywood, La Vosgienne et les chocolats Poulain.

plein-carambars-panier

Campbell avec ses soupes Royco et Liebig.

fait-maison-soupe-liebig

Capri-Sun et ses boissons pour enfants du même nom.

capri-sun-herbes

• Carnation, sous marque de Nestlé, qui produit le lait déshydraté de marque Gloria.

3151080641_9eab57472d

• General Mills avec les conserves Géant Vert, les glaces Haagen Dazs, et les fajitas Old el Paso et les yaourts Yoplait.

fajitas-old-el-paso

Heinz et son fameux Ketchup.

sachet-ketchup-heinz

Kellogg’s avec les Céréal Kellogg’s Cornflakes, Special K, Treso, Miel Pops, Coco Pop’s, Frosties, Extra, All Bran.

special-K-rouge

Knorr avec leurs bouillons, leurs soupes et leurs sauces.

Sauce-Goulash-Knorr

• Kraft Philipp Morris avec un grand nombre de marques dont Côte d’Or, Carte Noir, Daim, le café Maxwell, la crème à tartiner Philadelphia, les gâteaux Lu, les chocolats Milka, Oreo, Suchard, Tang, Toblerone (vous trouverez la liste complète ici).

Oreo-Beurre-Cacahuete

Lipton et les thés du même nom.

Lipton-sachet-the

• Ocean Spray et leurs boissons à la cranberry.

Ocean-Spray-cramberry

• Les Cookies Pepperidge Farms.

Cookies-Pepperidge-Farms

• Pepsico et ses marques Pepsi-Cola, Tropicana, Alvalle, Gatorade, Seven Up, Gatorade, Lipton Ice Tea, les chips Lay’s, Doritos, Ruffles, Tostitos, les gâteaux Quakers et les gateaux apéritifs Benenuts.

verre-bouteille-tropicana

• Les chips Pringles.

pringles-boites

• Procter et Gamble et ses 300 marques comme PampersDécouvrez la liste ici.

couche-pampers

Schweppes et ses boissons gazeuses.

Cannette-schweppes

Uncle Ben’s et son riz.

uncle-bens

Attention, les marques mentionnées dans cette liste ne contiennent pas forcément des produits Monsanto mais elles appartiennent à des sociétés qui, selon le blog américain Collective Evolution, utilisent des produits Monsanto pour certaines de leurs productions.

Ces grands groupes agroalimentaires possèdent tellement de produits différents disponibles dans les supermarchés, qu’il est parfois difficile de toutes les répertoriées… C’est pour cette raison que nous avons ajouté des liens vers les listes complètes.

Pour en savoir plus sur la multinationale Monsanto, nous vous conseillons le livre « Le Monde Selon Monsanto ». Vous pouvez le trouver en ligne ou le demander à votre librairie de quartier.

Et c’est pas nous qui le disons mais le gouvernement norvégien.

Source : comment-economiser.fr

Qu'en pensez-vous ?

ImprimerE-mail

Un livre est une arme

Lisez, réinformez vous face à la société du mensonge.

Abonnez vous à Réfléchir et Agir et terre et Peuple Magazine

 

un livre est une arme

ImprimerE-mail

Presse dépendante et pas libre

L'indépendance de la presse française : les millions d'euros de subventions montrent qu'ils peuvent être rappellés à l'ordre et qu'ils le sont.

 

La France n'est pas un pays de Liberté, mais de soumission !

 

60 Millions De Consommateurs 172 995 euros de subvention
Acteurs Publics 421 691 euros de subvention
Actualités Sociales Hebdomadaires (ASH) 271 470 euros de subvention
Alternatives économiques 164 379 euros de subvention
Aujourd'hui En France 11 997 569 euros de subvention
Auto Moto 330 254 euros de subvention
Auto Plus 994 924 euros de subvention
Avantages 444 080 euros de subvention
Beaux Arts 163 357 euros de subvention
Ca m'Interesse 177 678 euros de subvention
Capital 188 625 euros de subvention
Centre Presse Aveyron 1 224 721 euros de subvention
Centre Presse Vienne 307 383 euros de subvention
CFDT Magazine 524 128 euros de subvention
CGT Ensemble 277 042 euros de subvention
Challenges 2 108 527 euros de subvention
Closer 533 221 euros de subvention
Cosmopolitan 184 595 euros de subvention
Courrier De L'Ouest 978 727 euros de subvention
Courrier International 1 487 356 euros de subvention
Courrier Picard 661 134 euros de subvention
Détente Jardin 180 739 euros de subvention
Dossier Familial 810 888 euros de subvention 794 562 euros de subvention
Elle 2 615 160 euros de subvention
Europe1 501 598 euros de subvention
Famille Chrétienne 640 651 euros de subvention
Femme Actuelle 2 876 255 euros de subvention
Fenêtres Sur Cours 219 690 euros de subvention
Feuillet Rapide - Fiscal Social - Francis Lefebvre 214 383 euros de subvention
France Antilles Martinique 189 291 euros de subvention
France Dimanche 329 239 euros de subvention
France Football 403 132 euros de subvention
Gala 579 566 euros de subvention
Geo 370 100 euros de subvention
Glamour 156 612 euros de subvention
Grazia 518 181 euros de subvention
I Comme Info 173 663 euros de subvention
Ici Paris 232 642 euros de subvention
Intérêts privés 230 234 euros de subvention
Investir Le Journal Des Finances 314 712 euros de subvention
Jeune Afrique 211 185 euros de subvention
La Charente libre 464 226 euros de subvention
La Croix 10 435 028 euros de subvention
La Dépêche De Tahiti 1 147 414 euros de subvention
La Dépêche Du Midi 4 399 649 euros de subvention
La Dordogne Libre 308 115 euros de subvention
La France Agricole 1 050 919 euros de subvention
La Gazette des communes, des départements et des régions 342 626 euros de subvention
La Gazette Du Palais 147 229 euros de subvention
La Lozère Nouvelle 194 864 euros de subvention
La Manche Libre 589 522 euros de subvention
La Marseillaise 1 219 872 euros de subvention
La Montagne 3 330 890 euros de subvention
La Nouvelle République Des Pyrénées 490 561 euros de subvention
La Nouvelle République Du Centre Ouest 4 594 863 euros de subvention
La Presse de La Manche 1 048 452 euros de subvention
La Provence 1 853 023 euros de subvention
La République Des Pyrénées 1 653 094 euros de subvention
La République Du Centre 654 302 euros de subvention
La Revue Fiduciaire Feuillet Hebdo 408 984 euros de subvention
La Tribune 248 385 euros de subvention
La Vie 1 487 040 euros de subvention
La Vie De L'Auto 151 342 euros de subvention
La Vie Du Rail 206 999 euros de subvention
La Voix de l'Ain 299 774 euros de subvention
La Voix Du Nord 2 627 888 euros de subvention
L'Actu 1 626 686 euros de subvention
L'Ami Des Jardins Et De La Maison 211 444 euros de subvention
L'Ami Du Peuple Hebdo 237 656 euros de subvention
L'Ancien D'Algérie 264 380 euros de subvention
L'Auto Journal 253 368 euros de subvention
Le Berry Républicain 656 536 euros de subvention
Le Bien Public 511 260 euros de subvention
Le Canard Enchaîné 557 081 euros de subvention
Le Chasseur Français 354 750 euros de subvention
Le Courrier Cauchois 193 719 euros de subvention
Le Courrier De La Mayenne 167 937 euros de subvention
Le Courrier Français 324 142 euros de subvention
Le Dauphine Libéré 3 753 737 euros de subvention
Le Figaro 16 179 637 euros de subvention
Le Journal De La Haute Marne 1 368 783 euros de subvention
Le Journal De Mickey 541 323 euros de subvention
Le Journal De Saône et Loire 784 319 euros de subvention
Le Journal Du Centre 382 977 euros de subvention
Le Journal Du Dimanche 1 772 401 euros de subvention
Le Maine Libre 455 688 euros de subvention
Le Messager 149 085 euros de subvention
Le Midi Libre 2 268 332 euros de subvention
Le Monde 16 150 256 euros de subvention
Le monde des artisans 161 698 euros de subvention
Le Moniteur Des Travaux Publics et du Bâtiment 822 500 euros de subvention
Le Nouvel Economiste 227 477 euros de subvention
Le Nouvel Observateur 8 284 007 euros de subvention
Le Parisien 3 971 527 euros de subvention
Le Particulier 589 030 euros de subvention
Le Paysan Breton 278 573 euros de subvention
Le Pèlerin 2 719 121 euros de subvention
Le Petit Bleu De Lot et Garonne 437 886 euros de subvention
Le Petit Quotidien 3 619 856 euros de subvention
Le Point 4 658 889 euros de subvention
Le Populaire Du Centre 955 490 euros de subvention
Le Progrès 3 956 623 euros de subvention
Le Quotidien De La Réunion Et De L'Océan Indien 263 202 euros de subvention
Le Quotidien Du Médecin 328 641 euros de subvention
Le Quotidien Du Pharmacien 142 676 euros de subvention
Le Républicain Lorrain 1 329 508 euros de subvention
Le Revenu 221 057 euros de subvention
Le Tarn Libre 147 884 euros de subvention
Le Télégramme 1 383 610 euros de subvention
L'Echo de la Haute Vienne 1 125 766 euros de subvention
L'Echo Républicain 495 677 euros de subvention
L'Eclair Pyrénées 431 966 euros de subvention
L'Equipe 3 449 962 euros de subvention
Les Dépêches - Le Progrès 144 640 euros de subvention
Les Dernières Nouvelles D'Alsace 1 928 827 euros de subvention
Les Echos 4 039 648 euros de subvention
Les Inrockuptibles 321 071 euros de subvention
Les Nouvelles Calédoniennes 221 469 euros de subvention
Les Petites Affiches - La Loi - Le Quotidien Juridique 191 384 euros de subvention
L'Essentiel Santé Magazine 590 469 euros de subvention
L'Essor Affiches 178 947 euros de subvention
L'Est Eclair 395 762 euros de subvention
L'Est Républicain 2 361 576 euros de subvention
L'Eveil de la Haute-Loire 233 776 euros de subvention
L'Expansion 299 932 euros de subvention
L'Express 6 349 770 euros de subvention
L'Hôtellerie Restauration 329 163 euros de subvention
L'Humanité 6 898 645 euros de subvention
Liaisons Sociales 330 118 euros de subvention
Libération 9 832 531 euros de subvention
Libération Champagne 247 959 euros de subvention
L'Indépendant 425 091 euros de subvention
L'Observateur 156 682 euros de subvention
L'Opinion 184 939 euros de subvention
L'Union 1 710 977 euros de subvention
L'Usine Nouvelle 351 154 euros de subvention
L'Yonne Républicaine 752 892 euros de subvention
Maison Créative 290 142 euros de subvention
Marianne 1 533 731 euros de subvention
Marie Claire 263 743 euros de subvention
Maxi 384 552 euros de subvention
Médecins Sans Frontières Info 343 250 euros de subvention
Messages du Secours Catholique 338 593 euros de subvention
MG Actualités 180 101 euros de subvention
Micro Hebdo 468 047 euros de subvention
Mieux Vivre Votre Argent 326 422 euros de subvention
Modes Et Travaux 227 409 euros de subvention
Mon Quotidien 3 383 765 euros de subvention
Moto Magazine 173 788 euros de subvention
Moto Verte 167 774 euros de subvention
Nice Matin 2 748 468 euros de subvention
Nord Littoral 426 868 euros de subvention
Notre Temps 1 073 474 euros de subvention
Nous Deux 352 313 euros de subvention
Ouest France 10 443 192 euros de subvention
Paris Match 4 965 561 euros de subvention
Paris Normandie 993 515 euros de subvention
Pleine Vie 1 002 326 euros de subvention
Point De Vue 561 599 euros de subvention
Polka Magazine 333 929 euros de subvention
Première 185 195 euros de subvention
Présent 384 966 euros de subvention
Presse Océan 1 608 599 euros de subvention
Prions En Eglise 313 194 euros de subvention
Psychologies Magazine 497 208 euros de subvention
Public 353 331 euros de subvention
Que Choisir Mensuel 589 599 euros de subvention
Regal 301 605 euros de subvention
Réponse à Tout ! 299 364 euros de subvention
Rustica Hebdo 599 567 euros de subvention
Santé Magazine 265 178 euros de subvention
Science Et Vie 274 118 euros de subvention
Science Et Vie Junior 230 250 euros de subvention
Sciences Et Avenir 601 776 euros de subvention
Sud-Ouest 4 075 490 euros de subvention
Syndicalisme Hebdo CFDT
Télé 2 Semaines 1 274 014 euros de subvention
Télé 7 Jours 6 947 010 euros de subvention
Télé Loisirs 4 389 023 euros de subvention
Télé Magazine 203 733 euros de subvention
Télé Poche 1 569 171 euros de subvention
Télé Star 5 001 215 euros de subvention
Télé Z 3 574 651 euros de subvention
Télécable Satellite Hebdo 3 170 247 euros de subvention
Télérama 10 105 985 euros de subvention
The Economist 196 130 euros de subvention
The International New York Times
Time International 451 463 euros de subvention
Top Santé 188 654 euros de subvention
TV Grandes Chaines 945 129 euros de subvention
Us - L'Université Syndicaliste 156 776 euros de subvention
Valeurs Actuelles 1 083 788 euros de subvention
Valeurs Mutualistes 856 951 euros de subvention
Var Matin 628 098 euros de subvention
Vies De Famille 1 333 382 euros de subvention
Viva Entre Nous La Vie 191 096 euros de subvention
Voici 404 308 euros de subvention
Vosges Matin 426 349 euros de subvention
VSD 454 588 euros de subvention

 

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/05/montants-des-aides-a-la-presse-2013/

 

ImprimerE-mail

Journée Réfléchir & Agir contre le traité transatlantique

Journée de formation le matin puis d'action l'après midi, contre le traité transatlantique !

 

Journée Réfléchir & Agir contre le traité transatlantique

Renseignements et modalités d'inscription :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ImprimerE-mail

Avant cela s'appellait la 5° colonne

Amours républicaines : une gendarmette en couple avec un proche de Coulibaly soupçonné de trafic d’armes en lien avec une entreprise terroriste
04 février, 2015

Dans l’une des enquêtes ouvertes après les attaques des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly, un certain Amar R. est recherché pour trafic d’armes. Il a été mis sous surveillance par la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) après l’assassinat d’une policière, africaine également, à Montrouge en janvier.

Amar R. a été vu avec Amedy Kouachi entre les deux attaques, celle contre la policière de Montrouge et la prise d’otage dans un supermarché communautariste extrémiste juif à Paris, quelques heures avant cette dernière.
Un terroriste assassine des soldats syriens désarmés.

Un terroriste assassine des soldats syriens désarmés.

Or, en suivant Amar R., la DRPP a constaté qu’il se rendait fréquemment au fort de gendarmerie de Rosny-sous-Bois, alors qu’il était visé par un mandat d’arrêt européen. Il y rentrait en compagne de sa « fiancée », sous-officier de la gendarmerie travaillant dans les services de renseignements, mais également parfois sans qu’elle ne soit présente, et ce jusqu’à son arrestation le 23 janvier.

« Nous n’avons pas constaté de faute professionnelle [sic] »

se défend le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN).

Se voilant la face sur l’état de corruption généralisée du système, le général Denis Favier ajoute :

« Certes, il y a bien eu un contact entre les deux personnes, mais à ce stade de l’enquête, confiée à la police judiciaire de la préfecture de police, il n’y a rien à reprocher à la sous-officier de la gendarmerie. Nous n’avons pas constaté de faute professionnelle. Il existe une stricte séparation entre enquête de police et de gendarmerie. Nous ne pourrons tirer des conclusions qu’à la fin de l’enquête de la PJ. »

Ce n’est pourtant pas la première fois que la gendarmerie, d’où sont écartés les éléments trop patriotes, est confrontée à ce genre d’affaires : en 2014, deux gendarmes islamistes travaillant dans le même centre de Rosny consacré au renseignement avaient été mis à l’écart alors qu’ils se préparaient à partir en Syrie.

 

http://www.jeune-nation.com/actualite/actu-france/15569-amours-republicaines-une-gendarmette-en-couple-avec-un-proche-de-coulibaly-soupconne-de-trafic-darmes-en-lien-avec-une-entreprise-terroriste.html

 

ImprimerE-mail

La BCE prive les banques grecques de liquidités

Le ministère grec des Finances a tempéré la portée de la décision de l’institution monétaire de Francfort.

© Louisa Gouliamaki - Un graffiti du centre d’Athènes représentant un euro grec, à l’heure ou Yanis Varoufakis est en visite à Bruxelles.

La Banque centrale européenne a annoncé dans un communiqué qu’elle avait décidé de priver les banques grecques de l’un de leurs canaux de financement auprès d’elle, en suspendant un régime de faveur dont elles bénéficiaient jusqu’alors.

« Pas de répercussions négatives » selon le ministre grec des Finances

Le ministère grec des Finances a tempéré la portée de la décision de l’institution monétaire de Francfort, en assurant peu après qu’elle n’avait « pas de répercussions négatives » sur le secteur financier du pays qui reste « totalement protégé » grâce aux autres canaux de liquidités toujours disponibles.

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

La justice sociale vue par les capitalistes

  justice_sociale.jpg

 

Les 1% possèdent 50% du monde. La nausée devant le rapport 2015 d’Oxfam

 

Les 1% possèdent 50% du monde. La nausée devant le rapport 2015 d’Oxfam

 

Ce 19 janvier 2015, Oxfam publie son dernier rapport sur la répartition des richesses dans le monde. Sans surprise, les 1% s’accaparent une part toujours plus grande des richesses par rapport aux années précédentes. Les chiffres qui donnent le tournis  font voler en éclat quelques certitudes. Voici notre sélection de 6 chiffres clés de l’étude dont on peut tirer un enseignement.


Le rapport consultable gratuitement en ligne révèle une fois encore l’ampleur des inégalités dans le monde. Sur la base des données fournies par le Crédit Suisse, l’ONG tire quelques chiffres et conclusions qui font froid dans le dos.

1. La « moitié de la terre » appartiendra sous peu au 1%

richesse_pauvreComme si la crise avait profité aux plus fortunés, on constate dans l’étude d’Oxfam que 2008 fut une année charnière. Alors que la part des richesses semblait augmenter au profit des 99%, tout bascule après 2008 en faveur des 1%. Très précisément, ce sont 48% des richesses qui sont détenues par les 1%, laissant 52% aux moins riches. La courbe semble indiquer que la tendance pourrait aller en s’accentuant. D’ici deux ans, les 1% les plus riches vont cumuler à eux seuls plus de richesses que 99% de la population.

2. Les 52% restants bénéficient aux 99%, mais pas vraiment…

On pourrait croire que les 99% se partagent le pactole des 52% des richesses restantes. C’est loin d’être aussi évident. En réalité, seulement 20% du monde restant (les plus riches de la planète exceptés les 1%) se partagent les 52% de la richesse, celle n’appartenant pas aux 1%… Donc, si on oublie un instant les 1% milliardaires, 20% du monde profite de la quasi totalité des richesses disponibles. Si vous faites partie de la classe moyenne occidentale, vous êtes probablement dans cette catégorie des 20%. Ce qui signifie que les 80% de la population, soit la majorité, doit aujourd’hui vivre sur les restes d’autres restes…

 

3. 80 % de la population mondiale se partage 5,5 % des richesses

Si on enlève les 1% des plus riches et les 20% « moins riches » , il ne reste que 5,5% des richesses à partager entre 80% de la population. En d’autres termes, la majorité actuelle du monde doit se contenter des miettes. Derrière des chiffres impressionnants, ceci peut se caractériser dans les faits soit par un manque d’accès à des ressources, soit par la misère, la maladie, la famine ou la mort.

Les critiques diront qu’il suffit que ces 80% se développent à leur tour sans nécessairement s’accaparer les richesses des plus riches. Cependant, le partage des ressources dans un espace limité qu’est la terre ne donne pas vraiment raison à cette hypothèse. Si le développement doit effectivement se dérouler dans une mesure juste, ceci ne suffira pas pour justifier un équilibre de la répartition des richesses, donc de l’accès aux ressources.

Notons que seulement 80 personnes se partagent 1 900 milliards de dollars en 2014, soit 600 milliards de plus en 4 ans, alors que 3,5 milliards de personnes les moins riches doivent se partager les mêmes richesses que ces 80 personnes extrêmement fortunées.

4. Les riches encore plus riches, les pauvres toujours plus pauvres

riche_on_vous_emmerdeOn vous a probablement répété l’idée que l’augmentation des richesses est profitable à tous ? C’est peut-être vrai dans une certaine mesure, localement, avec un système de partage efficace. Mais à l’échelle mondiale, où la finance et un capitalisme de connivences règnent, rien ne semble plus faux depuis la crise. Ainsi, l’étude constate que dans la période où le patrimoine des plus riches explose de manière démesurée, celui des moins riches a fortement diminué, jusqu’à un croisement de courbes. Fin de la « théorie du ruissellement ».

5. 30% des milliardaires sont américains. 90% sont des hommes.

La caricature serait-elle proche de la réalité ? L’étude révèle également que la richesse est très injustement répartie surtout de manière géographique et sexuelle. La richesse a une forte tendance à se concentrer dans les pays occidentaux et dans les mains de la gente masculine. L’argent étant directement lié au pouvoir, on vous laisse tirer les conclusions que vous voudrez quant à l’égalité des sexes toute relative, chez les petits comme chez « les grands » de ce monde.

 

 

o-CIGAR-facebook

 

6. Ces milliardaires investissent dans le lobbying pour manipuler les règles.

Face à ces chiffres impressionnants, la tolérance voudrait qu’on puisse au pire se réjouir de la réussite d’une poignée d’individu, au mieux détourner le regard. Mais ces richesses ne sont pas simplement des chiffres stockés dans des ordinateurs. Ils ont le pouvoir de modeler le monde à travers le lobbying.

Qu’est-ce que ceci indique ? Que les intérêts particuliers d’une poignée d’individus font obstacle à un monde plus juste. En effet, pour préserver leur pouvoir, ces 1% ont tout intérêt à investir dans des outils légaux comme des lobbies dont la puissance n’est plus à démontrer. Rien qu’à Bruxelles, c’est près de 5 kilomètres carrés de bâtiments qui sont consacrés au lobbying. Ceci apparait comme étant un obstacle majeur au développement d’une société sereine et tout aussi grave encore, à la préservation de l’environnement et donc de notre capacité à survivre ensemble sur terre. Rappelons enfin que ceci se déroule alors que 4 des 9 limites planétaires sont déjà franchies si on en croit les dernières études publiées dans Science ce début 2015.

 

Voici la (petite) bonne nouvelle !

La « bonne nouvelle » si on en croit Oxfam, c’est que l’Humanité baigne dans la richesse. Il y a largement assez pour tous. Concrètement, Oxfam indique 9 solutions pour endiguer cet accaparement de la richesse mondiale produite par tous et chacun. Parmi ces solutions : des services publics 100% gratuits et un revenu de base universel ! Notons également qu’en 20 ans, le nombre d’affamés est passé de 24% à 14% de la population mondiale. L’extrême pauvreté recule, mais beaucoup trop lentement alors qu’une pauvreté « normale » semble se maintenir… Mobilisons-nous !


Source : rapport Oxfam 2015

 

https://mrmondialisation.org/les-1_pourcent-possedent-50-du-monde/

 

 

 

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites